General Lifestyle

L’amour de ta vie, c’est TOI

SONY DSC
Mounia
Écrit par Mounia

SONY DSC

 

 

Aimer et se sentir aimée, c’est ce que nous cherchons toutes, mais atteindre cet état de plénitude personnelle est difficil si on n’aprend pas à s’aimer d’abord.

Combien d’entre nous ont pensé au moins une fois : ouff, pour une fois que quelqu’un s’interèsse à moi ou m’aime (ou dit m’aimer), je ne vais quand meme pas commencer á déconner et éxiger car je risque de me retrouver seule. Peut importe s’il m’aime vraiment ou pas, peu importe si ces soit disons nouvelles amies m’aiment et m’apprécient vraiment pour ce que je suis, l’important c’est que je ne me sente pas écartée.

L’éstime de soi, joue un role énormement important dans nos relations et sans elle, notre vie sociale ne peut etre qu’une pantomime que nous insistons à voir comme realité.

Meme si nous vivons dans un monde ou, une personne qui s’aime, est synonime de égocentrique, voire narcissique ; laissez moi vous dire que ce sont deux choses completement differentes.

S’aimer est tout simplement apprendre à se valoriser dans touts les aspects de la vie, non seulement physiquement.

Plusieurs personnes, entre lesquelles je m’inclue, ont souffert à cause des opinions des autres, en commençant par les copinettes à l’ècole jusqu’aux cousines ou voisines qui les excluent d’une façon ou d’une autre en leur rappelant qu’elles sont grosses, donc pas aussi belles et merveilleuses qu’elles, que les garçons ne vont meme pas les regarder.

Je vous promet qu’a mon age, ce qu’on puisse me dire m’est égale mais quand on est adolescent, ça marque énormement.

Il y a quelques jours, mon mari a ressortis des archives, des photos à moi de l’époque (que je ne me rappelais meme plus de les avoir) et les a publié sur Facebook sans demander mon avis (j’avoue que j’allais le tuer hahaha). En les regardant, la première chose qui m’a parvenue fut : Je n’étais pas aussi grosse que je croyais.

J’ai passé des années à croire et me tourmenter à cause de ce que les autres pensaient de moi sans jamais m’arreter a penser à ce que JE pensais de moi…

Nous vivons malheureusement dans un monde ou on veut nous obliger à nous comporter, nous habiller et à avoir un physique comme je ne sais qui a décidé ; si on décide d’avancer à contre-courant, c’est la galère.

Surmonter tous ces obstacles n’arrive pas du jour au lendemain, sinon après du travail sur soi et beaucoup d’efforts.

Il y a un bon bout de temps que j’ai compris que les opinions des autres ne sont que ça, des opinions et que je suis la seule à décider si leur donner de l’importance ou pas et que les tailles ne sont que des simples chiffres imprimés sur un bout de papier qui ne me définissent absolument pas.

Apprendre a s’aimer et atteindre une grande estime de soi est notre meilleur carte de présentation et la recette magique pour y arriver n’éxiste pas.

Surmonter mes complexes (que je créais moi-même) fut une question de temps tout simplement, de lire et de visiter plusieurs blogs mais surtout surtout de pratique et de sélection de mon entourage.

Ce que par contre je peux vous assurer, c’est qu’une fois que vous vous introduisez dans cette dynamique positive et vous franchissez le premier pas en essayant d’analyser ce que les autres pensent et surtout ce que VOUS pensez de vous-même, tout commencera à rentrer doucement dans l’ordre.

Je sais que j’ai déjà traité ce sujet sur mon post de présentation, mais je voulais retourner dessus pour pousser plusieurs femmes qui se sentent identifiées par mon histoire à se donner une toute petite opportunité, je vous promets que ça vaut la peine.

Aimez-vous, croyez en vous, pensez à toutes vos qualités (oui, nous en avons toutes) et prenez soin de vous ; si vous ne le faites pas, je vous promets que personne ne le fera pour vous.

Pleins de bisous et d’ondes positives rien que pour vous.

À propos de l'auteur

Mounia

Mounia

8 commentaires

  • C’est tellement vrai ce que tu dis. Mais heureusement pour moi que j’avais pas de complexe à ce niveau. J’ai commençer à me souçier de mon physique quand je suis devenue grosse, j’étais prête à tous donner pour redevenir comme avant et quand ce fut le cas, je l’ai vraiment regrettais, mes belles rendeurs me manquent….

    • Bonsoir douce orquidée!!! Tu es chanceuse de ne pas avoir passé par mon parcours… Tu n’as rien á regretter, pkoi?? avec plus ou moins de rondeures tu es la meme au fond.
      NB: Je n’ai vu qu’une seule photo de toi et je trouve toute belle.. Ne regrettes surtt rien 😉 et merci de me lire.

  • Mounia j’adooore ton blog et ce post tout particulièrement!
    J’adore et j’adhère à tout ce que tu as dit!
    Je m’aime et je t’aime ma belle :-*

    • Hassouna!! super contente de savoir que ce petit univers te plaise.
      Tu fais bien en t’aimant, tu es magnifique et tellement spéciale pour moi.
      Encore merci de t’avoir a mes cotés dans cette aventure. Mouah 3alik, je t’aime aussi.

  • J ai bcp aimer ce que tu as écris spécialement les dernières linges quand tu as parler de confiance en soi même merci

    • Bonsoir Nezha,
      Contente de te lire et de savoir que tu as aimé le post d’aujourd’hui.
      Au fait, la confiance en soi est un pilier très important dans nos vies et auquel nous ne donnons malheureusement pas de l’importance.
      Un petit moment rien que pour nous de temps a autre pour faire un petit bilan ne peut nous faire que du bien 😉

  • Bonjour ,

    Je découvre ton blog et je décide, comme à mon habitude, de plonger dans un des articles les plus lus. et là? coup de cœur!

    Merci pour cet article positif et RICHE. Riche en conseils, riche en ondes positives! Ta bonne humeur et ta confiance en devient limite contagieuse aux dernières lignes de ton écrit!

    J’adhère.

    Bisou !

    • Quel bonheur de lire ton commentaire et de savoir que je suis arrivée à te contagier cette positivité!!
      Merci pour tes mots, ils me vont droit au coeur.
      J’irais visiter le tien ce soir aprés le boulot 😉
      Boussa kbira!!

Laissez un commentaire